Le transfert de compétences, une priorité vitale

Le transfert de compétences, une priorité vitale

« Plus que la perte d’un disque dur contenant vos manuels techniques, perdre une compétence, c’est être privé d’une expertise humaine et professionnelle inestimable. » (ndlr)

Votre entreprise peut-elle conserver son influence et ses clients si vos collaborateurs emportent avec eux des compétences stratégiques ?

La valeurs de votre entreprise

 

Dans un contexte tendu de compétitivité vous avez mis du temps à mettre au point une organisation fluide et reconnue pour ses méthodes et sa fiabilité.

Une société est un organisme vivant et à ce titre les départs et arrivées de salariés peuvent avoir des implications importantes voire fracassantes. Une commerciale part en congé maternité, un directeur de création est chassé par la concurrence, des apprentis intègrent vos services, le directeur général part à la retraite, autant de cas différents mais ayant les mêmes effets.

On pourrait se dire que, notre formation universitaire (de qualité) et la formation professionnelle avec notamment la création de  »France compétences » sont là pour y pourvoir. Mais la formation qualifiante ne constitue qu’une partie de l’intelligence de vos services. Quelle que soit l’année de création de votre entreprise, l’expérience accumulée au fil du temps par les salariés successifs, a forgé votre caractère distinctif unique.

Les capacités professionnelles propres à chacun sont potentiellement sources de déstabilisation, surtout lorsqu’un départ est brutal. A ce stade, un grippage même momentané dans cette mécanique de précision peut avoir de graves conséquences.

La transmission des savoir-faire n’est pas une évidence, ni par les contraintes qu’elle représente ni par la voie qu’elle doit prendre.

Il ne suffit plus de créer des binômes  »Maître-disciple » car les techniques et usages acquis par des générations différentes peuvent de nos jours créer une opposition, un frein voire un rejet !

La bienveillance la patience et la pédagogie sont des pré requis indispensables mais pas innés*.

* lire : Laurence Sarton et Robert Diez, auteurs de  »Transférer les compétences »

Le transfert de compétences, une réflexion et des solutions facilitées

 

Pour toutes ces raisons, il est nécessaire d’appréhender ce sujet comme un projet d’entreprise afin de normaliser la méthode. On peut ainsi aider les intervenants à se respecter dans une action accompagnée de co-design pour ensuite optimiser ce projet commun. Parallèlement, cette phase constitue habituellement un temps fort de développement personnel, source de satisfaction et de cohésion d’équipe.

Bien qu’il soit généralement indispensable, l’échange présentiel à un coût non négligeable car le Maître ne peut se consacre qu’à une ou quelques personnes à la fois dans un temps imparti. Face à cette rareté, tout un pan de l’apprentissage, peut être accessible via une batteries d’outils digitaux multimédia interactifs et de validation des acquis. A l’image des programmes de digital learning ou de Wikipedia, l’organisation d’une pédagogie inversée et transversale permet d’impliquer dans le temps toute personne qualifiée. Par exemple le chapitre  »Surveillance de la chaîne d’emboutissage » pourra aussi être alimenté par le représentant du CHSCT dans un paragraphe sur la sécurité et les obligations sur site. Ce § devra évoluer au fil des nouvelles directives et règlementations.

La transmission devient alors participative tout en conservant durablement une trace aussi vivante que le savoir-faire de votre entreprise.

Conclusion

 

Il est humain d’aimer parler de son métier de son savoir-faire, des anecdotes qui jalonnent nos  »faits d’arme ». Amener les acteurs de votre réussite à confier leurs  »secrets » à leurs collègues n’est pas si difficile. Il n’est jamais trop tôt pour conserver cette mémoire car une seule défection peut avoir des conséquences difficiles à surmonter.

Enfin sur les métiers en tension, intégrer un profil moins qualifié que prévu devient une option si vous disposez d’un support de formation interne personnalisé, performant, rapide et impliquant.

Ainsi, en réfléchissant dès maintenant à votre organisation face à cet enjeu et les moyens pour y parvenir, vous offrez à vos collaborateurs un projet motivant et à votre entreprise une assurance sur l’avenir.

Olivier Lemoigne

A bientôt
@ Olivier Lemoigne

 

Laisser un commentaire