Lettre au support de développement de MEGA.co.nz

Cloud sécurisé pour entreprise

 

Bonjour,

Je vous remercie de me permettre quelques suggestions au sujet de votre plateforme.

Et comme c’est bientôt la tournée du Père Noël je vous serais reconnaissant de lui transmettre la lettre suivante. 😉

Cordialement

Olivier LEMOIGNE


 

Cher Père Noël,

Afin d’étendre l’utilisation de votre espace cloud dans notre quotidien, vous serait-il possible de proposer une offre alternative avec l’intégration (dès le compte gratuit à 50 Go de MEGA) d’un bureau virtuel avec notamment une suite bureautique comme Libre office online, ou only office.

Pour aller plus loin que Mountain View, je verrais bien d’autres fonctionnalités de workflow comme :

  • un agenda synchronisable avec Google agenda (que beaucoup de gens utilisent déjà en entreprise et à titre personnel),
  • un outil de planification de projets,
  • un gestionnaire de photos avec outils de retouche,
  • et pourquoi pas un espace d’hébergement web (dans une partition réglable en taille) pour héberger un mini site ou extranet ?

J’ai bien en tête d’autres fonctions open source en mode SAAS, mais il ne faut peut-être pas abuser !

Toutes ces fonctions existent et pourraient être très utiles en entreprise ou aux particuliers pour remplacer les parcs de logiciels coûteux à l’achat ou à la location et en administration réseau.

Avec une ergonomie proche du bureau des OS Windows, OSX ou Linux, familiers pour la plupart des utilisateurs depuis de nombreuses années, je pense que votre plateforme pourrait se démarquer de Google Drive, OneDrive, Dropbox etc.

Bien qu’équipés d’une suite bureautique ces clouds sont organisés comme des espaces de stockage évolués avec un sérieux problème pour le partage des contenus et le co working sans accès identifié sur ces plateformes (entre un commercial et ses clients pas exemple). Et il y a là un axe majeur d’évolution à imaginer.

Je constate chaque jour chez mes clients les freins induits par la complexification croissante de leurs outils.

L’utilisation d’une simple application devient confuse et même risquée pour la sécurité de nos données car tout est mis en œuvre par l’utilisateur pour simplifier voire contourner les étapes d’identification.

En effet, l’intrication des connexions entre les réseaux sociaux, les applications en mode SAAS, les notifications mobiles, les tâches automatisées plus ou moins visibles… et bien entendu la gestion des droits d’accès, est telle que les risques de failles de sécurité sont de plus en plus importants, et rend le processus non maitrisable par la plupart des utilisateurs.

Tout le monde n’est pas né dans les années 90 avec un cerveau connecté ! (et encore, je doute que la génération Z soit en mesure d’assimiler les enjeux de la multiplication des couches applicatives à chaque mise à jour logicielle)

En résumé, cher Père Noël, je suggère que vous fassiez aussi tester vos nouvelles fonctionnalités, sans assistance par des non geek.

Et vous devriez retrouverez l’engouement général comme ce fut le cas pour les premières interfaces graphiques et leurs applications très performantes à l’ergonomie minimaliste !

La productivité vous remerciera !

Cher Père Noël je reste à votre disposition pour préciser certains points survolés dans cette lettre et vous souhaite une belle fin d’année et de joyeuses fêtes.

Bien cordialement

Olivier LEMOIGNE

Consultant – chef de projet web
06 59 51 54 14

CONTACT

Suivez-nous...
error